Lettre ouverte à Mr Hucher, PDG Euriware groupe Capgemini

Quoiqu’on puisse en dire, Euriware était une belle entreprise pétrie des valeurs de professionnalisme et d’engagement de ses salariés lui permettant de survoler les difficiles périodes de crise.

C’est annoncé officiellement, au 1er juillet 2015 Euriware sera broyée dans la machine Capgemini. Chez Euriware s’il ne subsistait guère d’illusion sur cette issue, les engagements pris par Capgemini ne sont pas au rendez-vous.

Vous vantez votre projet de redistribution des compétences Euriware dans le moule Capgemini. En fait plus de 95% du personnel disloqués en 2 parties. Il aura fallu que nos familles endurent presque 2 ans d’angoisse pour voir tracer ce cloisonnement pourtant simpliste.

Aujourd’hui, à l’aide de communications, de réunions managériales et de grand-messes vous prêchez pour la richesse des échanges avec les structures en place. Cependant, nos managers sous leur casquette de chargés de communication semblent bien incapables de nous préciser les effectifs, leur localisation et les appuis que nous sommes censés rejoindre chez cap.

Par ailleurs, lors de ces mêmes annonces, nous apprenons que les engagements écrits au niveau des élus (le maintien des instances jusqu’aux élections suivantes) c’était du pipeau ! Allez hop, au revoir tout le monde ! La plupart des Euriware se retrouveraient dépourvus de représentants.

Mais quelle façon de traiter les salariés !
Quel respect pour la voix des travailleurs ?
Honte à vous la direction. Honte à vous monsieur Hucher.

Nous vous en prions instamment, oubliez-nous, abandonnez Euriware dès à présent, prenez congés, bonne retraite et bon vent ! Si vos abjects mensonges ne vous étouffent pas avant.

Même nos services RH semblent pris au dépourvu devant ces procédés mesquins, Quant à la bénédiction que certains syndicats ont accordé à ces basses manières, nous voulons croire qu’en bonne conscience ils feront leur Mea Culpa.

Nous ne pouvons pas croire que le mot dignité soit banni des instances Capgemini.

Quoi qu’il en soit, même si nous ignorons le nombre d’effectifs présents sur les territoires qui doivent nous accueillir, soyez convaincus que nous veillerons à ce que notre représentativité soit légalement respectée.

Alors bien sûr, les beaux discours, vous n’en êtes pas avare. Cependant, plus que la forme ou toutes les belles anecdotes, c’est le fond concernant notre avenir qui nous intéresse avant tout. Aussi, s’il faut parler de chiffres, faisons les comptes et examinons la diminution constatée de nos effectifs, calculons les pertes sur salaire de notre intégration à venir. Nous ne doutons pas que vous savez emballer vos propos et c’est bien pourquoi nous osons à peine imaginer ce que vous avez pu vendre à nos politiques locaux qui ont soutenu cette lapidation dont nous faisons les frais.

Une dernière chose, pour votre gouverne :

Définition du mot « négociation » : Action de négocier, de discuter les affaires communes entre des parties en vue d’un accord : La négociation d’un contrat.

Moins cordialement,
Et pour les sentiments que l’on nous a transmis.


jeudi 20 novembre 2014
par  Manu

Cour d’Appel de Versailles donne raison à la CGT Capgemini !

Prime de vacances, jours de congés d’ancienneté proratisés


Dans un arrêt du 18 novembre 2014, la Cour d’appel de Versailles donne raison à l’action de la CGT du groupe Capgemini sur l’application de l’article 31 de la convention collective concernant le calcul de la prime de vacances ainsi que sur la proratisation de jours de congé d’ancienneté pour les salarié-es à temps partiel.

Prime de vacances

En effet nous estimions que Capgemini TS n’appliquait pas à tous les dispositions de la convention collective sur la prime de vacances sous couvert de différences de statuts des salarié-es issu-es de différentes entreprises d’origine :

  • certains ayant une rémunération annuelle forfaitaire sur 12 mois sans prime de vacances ;
  • d’autre une rémunération sur 12 ou 13 mois incluant la prime de vacances.

Or cette prime, d’origine conventionnelle, doit être versée à tous en respectant le principe d’égalité de traitement en respectant à minima un versement global correspondant à 10 % de la masse des indemnités pour congés payés.
D’ailleurs, en aucun cas, il n’est possible de distinguer la part de la prime de vacances dans les rémunérations, ce qui crée, selon le juge, «  une incertitude dans la connaissance que chaque salarié doit avoir du montant précis des éléments de son salaire, incertitude existant également au niveau collectif.  »

En conséquence la Cour d’Appel de Versailles impose à la direction d’ouvrir des négociation collective, dans les 2 mois, «  afin de déterminer suivant un accord d’entreprise et, à défaut, par décision unilatérale, les modalités de fixation de la prime de vacances.  »

Jour de congés d’ancienneté.

Concernant la proratisation des jours de congés d’ancienneté par Capgemini TS le juge considère que c’est illicite et qu’il se fait «  au préjudice des salariés à temps partiel, non seulement ne résulte d’aucune disposition conventionnelle mais encore s’avère contraire à la lettre même de ces textes qui, conformément aux dispositions légales, traitent de manière égale les salariés à temps partiel et les salariés à temps complet.  »

Ce jugement obtenu et financé par les syndiqué-es de la CGT du Groupe Capgemini pourra profiter à tous dans l’UES quelque soit sont entité d’appartenance. La direction pourra se pourvoir en cassation mais cela n’est pas suspensif. Cette décision s’applique donc immédiatement, notre avocat faisant les démarches pour intimer à Capgemini de le prendre en compte.

Faites valoir vos droits

Outre la négociation collective qui devrait s’ouvrir sur l’ensemble de l’UES concernant la prime de vacances et qui règlera la question pour l’avenir, nous vous invitons à faire valoir individuellement vos droits pour prendre en compte les arriérés ( Depuis la loi de sécurisation de la loi issue de l’ANI de 2013, les délais de prescription ont été raccourci à 3 ans en matière de salaire).

Prenez contact avec vos représentants CGT qui vous aiderons à faire rétablir vos droits.




Articles les plus récents

vendredi 12 décembre 2014
par  Manu

Revalorisation du montant du plafond de la sécurité sociale : stop aux salaires low-cost !

Le plafond annuel de la sécurité sociale vient d’être fixé à 38 040€ soit 3 170€ bruts mensuels pour 2015 : une augmentation de 1,3 %.

mardi 9 décembre 2014
par  Manu

Négociation obligatoire : salaires 2015.

Chaque année, la direction de Capgemini a l’obligation d’ouvrir des négociations sur le périmètre de l’UES et sur différents thèmes dont les rémunérations. Après une première réunion le 8/10 ayant pour objectif de cadrer le processus de négociation, la direction faisait connaître le 14/11 ses propositions (...)

mardi 9 décembre 2014

LE CCE EURIWARE DEFAVORABLE A SA DISPARITION LE 1er JANVIER 2015

Le CCE Euriware a, ce matin, voté à l’unanimité un avis défavorable sur l’accord de composition du CCE de l’UES Capgemini, qui doit prendre effet au 1er janvier 2015, faisant disparaitre du même coup la représentation Euriware.
Cet accord avait en pré-requis la négociation du maintien des instances (...)

lundi 1er décembre 2014
par  Manu

Négociation obligatoire : salaires 2015

Chaque année, la direction de Capgemini a l’obligation d’ouvrir des négociations sur le périmètre de l’UES et sur différents thèmes dont les rémunérations. Après une première réunion le 8/10/2014 ayant pour objectif de cadrer le processus de négociation, la direction a fait connaître en réunion le 14/11/2014 (...)

lundi 1er décembre 2014
par  Manu

Harmonisation des statuts Euriware.

Montreuil le 1er décembre 2014.
Nous ne pouvons que regretter et dénoncer les pratiques de la direction d’Euriware et du groupe Capgemini dans le but de créer une différence de traitement entre la CGT et les autres les organisations syndicales.
En effet nous ne pouvons que constater que la CGT du (...)

Albums les plus récents

Agenda

<<

2014

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


21 sites référencés au total

Brèves

6 octobre - L’accès à l’emploi des jeunes très diplômés de moins en moins évident

Selon l’enquête annuelle de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), moins d’un an après leur (...)

6 octobre - Le CICE conforte les marges des entreprises.

Le comité de suivi du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) a présenté, son premier (...)

25 janvier - Elections prud’homales. Première victoire !

Le gouvernement, sous la pression sociale et politique, vient d’annoncer le report, au printemps (...)

11 janvier - Loi de sécurisation de l’emploi : Temps partiel

L’ANI de 2013 et la loi dite de sécurisation de l’emploi (entendez plutôt loi de sécurisation (...)

21 décembre 2013 - 2014-2017 : un plan de réductions budgétaires de 50 milliards !

2014-2017 : un plan de réductions budgétaires de 50 milliards sur les quatre prochaines années. (...)