ENTREE DANS L’UES CAPGEMINI VOTEE PAR FO ET LA CFDT - UN ACCOMPAGNEMENT COMPLICE ET INSUPPORTABLE

Le CCE du 29 juillet aura vu un retournement de position des élus FO, qui ont voté avec ceux de la CFDT, un avis favorable à l’accord d’entrée dans l’UES Capgemini au 1er janvier 2015.

Autant pour les seconds cette position était tellement prévisible, suite à leurs attitudes et déclarations de ces derniers mois, que nous nous y attendions, même si nous avons tous été surpris par leur insupportable discours d’apologie de la direction.

Par contre pour les premiers, cette nouvelle prise de décision, contraire à tout ce qui avait été dit jusqu’à ce jour, fut une surprise totale, même si la politique de la girouette reste leur grande spécialité.

En tout état de cause, ce vote majoritaire à 5 voix contre 3 (2 CGT et 1 CGC), ouvre grand la porte à la casse de nos statuts et à notre désintégration dans l’UES Capgemini.

En effet, même si la direction compte ouvrir les négociations d’harmonisation de nos statuts à mi septembre, déjà elle commence à nous dire que celles ci seront longues et difficiles.

Oui elles seront difficiles, car nous ne comptons pas laisser brader nos statuts.

Mais tout l’avantage de les laisser trainer au delà du 1er janvier sera maintenant pour eux ! Rien ne les empêchera de nous imposer unilatéralement les accords de l’UES moins disant que les nôtres, dès l’entrée dans l’UES.

Voilà ce que nous avons perdu avec ce vote.

Voilà ce que signifie cette acceptation, cette résignation.

L’accompagnement des projets de la direction, sans se laisser la moindre possibilité de recours est complètement irresponsable et insupportable !

Mais quelle mouche les a donc piqué ? Celle de l’appât du programme d’achat d’action appelé ESOP et présenté pendant ce CCE ? Au vu de leur intérêt marqué par cette opération capitalistique qui n’a que pour effet de transformer le salarié en son propre exploiteur, oui cela doit être cela.

PLUS DE DIVIDENDES VERSES = MOINS DE SALAIRES AUGMENTES

Voilà ce qu’est l’actionnariat salarié !

Ce que nous avons appris d’autre pendant ce CCE interminable et non terminé d’ailleurs (50% de l’ordre du jour traité... en 8 heures de réunion) :

  • Il va falloir améliorer la rentabilité des salariés Euriware. Comment ? Très simple en applatissant la pyramide des âges (comprenez y ce que vous voulez), en développant la croissance et si cela ne suffit pas ils feront appel à l’off-shore.
  • Les fonctions supports suivront le mouvement de la mutualisation engagée dans le groupe Capgemini avec leur concentration et leur rationalisation dans les Centres de Services Partagés.
  • Les Help Desk (confirmation de ce qu’ils nous avaient déjà déclaré à Chambéry) ne sont pas dans leur stratégie. Les services polonais sont tellement mieux et moins chers d’après notre PDG qu’ils seront très certainement les prochains acteurs de cette fonction pour nos clients.
  • Les pilotages 24/7 seront maintenus, enfin tant que les clients voudront travailler en France et se passer des économies tant vantées par l’offre off-shore. Combien de temps résisteront ils à cette pression économique ?
  • La répartition des équipes et des salariés Euriware dans les entités Capgemini et Sogeti est finalisée. La mise en musique devrait débuter dès l’automne, par des rapprochements techniques, mais très rapidement début 2015 par des mutations et des transferts de contrat de travail.

Dernier point intéressant, nous avons profité de ce CCE pour alerter le PDG sur l’actuelle atteinte aux libertés individuelles et à la protection des données individuelles et personnelles constituée par la nouvelle politique de déchiffrage des flux https sur le proxy AREVA par lequel nous passons encore, et cela sans communication vers l’ensemble des salariés. Si vous voulez en connaître toutes les implications, lisez tout ce qui concerne « Man in the middle attack », c’est le nom de cette astuce de hacker pour intercepter nos échanges.

Ce point ne semble pas les émouvoir outre mesure. Alors sachez que depuis le 25 juin dernier, tous vos échanges mail sur vos boites perso en https, vos coordonnées bancaires si vous avez fait des achats sur Internet, vos mots de passe sur vos sites en https, sont connus et stockés par AREVA !!! Et tout cela à votre insu !

Cela n’émeut personne semble-t-il, sauf nous qui avons déclenché deux droits d’alerte depuis le 27 juin 2014, dès que nous avons eu connaissance de la situation.

Nous exigeons que toute la lumière soit faite sur cette atteinte intolérable, que la liste des sites concernés par cette surveillance secrète soit publiée, que des mesures de protection des données personnelles des salariés soient prises immédiatement, que toutes les données stockées par AREVA depuis la mise en place de cette politique soient effacées !


mardi 5 août 2014
par  CGT EURIWARE

NE SOURIEZ PAS - VOS DONNEES PERSONNELLES SONT ESPIONNEES PAR AREVA

Depuis le 25 juin, tous les flux Internet échangés depuis nos postes de travail sont déchiffrés, scrutés et lus par la sécurité AREVA.

Quand nous vous disons tous, cela signifie que même les flux https le sont également. Vous consultez vos données bancaires, vous faites des achats sur Internet sur un site sécurisé, vous consultez vos mails privés sur gmail ou OVH, vous saisissez vos login et mots de passe privés sur vos sites de confiances habituelles, tout cela depuis votre poste de travail, pendant votre pause déjeuner ?

Rien de tout cela n’a de secret pour la sécurité AREVA. Les données sont déchiffrées sur le Proxy AREVA, scrutées et lues à partir de mots clé ! Pire, ces données sont stockées, à priori chez un prestataire du groupe nucléaire qui n’est ni plus ni moins que notre client !!!

Comment font-ils cela ? Avec une technique bien connue des hackers et appelée vulgairement « Man in the Middle ». Si vous voulez en savoir plus, consultez les sites qui en parlent sur Internet, mais attention ça fait froid dans le dos ! Comment se permettent-ils cela ? AREVA s’arroge tous les droits, même celui de porter atteinte à notre vie privé, à notre liberté d’expression et à la confidentialité de nos données personnelles !

Aucun avis n’a été fait aux salariés bien entendu ! La CNIL est-elle prévenue ? Nous en doutons également.

Depuis que nous en avons eu connaissance le 27 juin dernier, nous avons ouvert deux droits d’alerte Délégué du Personnel. Depuis rien ne bouge, l’enquête n’est pas menée sérieusement par la direction d’Euriware.

Nous avons même interpellé la direction CAPGEMINI lors du CCE du 29 juin, suite à un mail reçu par tous les salariés Euriware, leur demandant de renouveler leur mot de passe sur le domaine capgemini.com, à partir d’un site https. Voilà maintenant le risque de mise en péril de votre identité sur le domaine de notre nouvel employeur !

Qui portera la responsabilité en cas d’usurpation de votre identité sur le réseau ? La direction de Capgemini, celle d’Euriware ou celle d’AREVA ? N’en doutons pas, ils se retourneront tous vers vous.

Qui portera la responsabilité en cas d’utilisation frauduleuse de vos données personnelles captées par la Sécurité AREVA ? Personne non plus sauf vous, à n’en pas douter. Ce sera à vous de prouver l’usurpation de votre identité sur Internet, et là nous vous souhaitons bonne chance.

La DSI d’AREVA refuserait de communiquer la liste des sites https ciblés par cette nouvelle politique sécuritaire, la direction d’Euriware et celle de Capgemini ne font rien pour les y forcer. Mieux, cette nouvelle politique serait même exportée sur le réseau définitivement après le carve out !

Alors un bon conseil, arrêtez votre utilisation des sites https tant que rien ne sera fait pour empêcher ce « vol » de données personnelles à votre insu. Et réagissez, protestez auprès de votre hiérarchie, exigez la suppression de vos données personnelles stockées par AREVA, et contactez-nous pour les besoins de l’enquête (le formulaire de contact est ici).

Nul doute que cette histoire risque de se terminer devant la justice !



Articles les plus récents

vendredi 25 juillet 2014
par  Furyo

COMMUNIQUE DE L’UGICT-CGT : Les conseillers prud’hommes : un obstacle de plus pour le Medef

Le 24 juillet 2014 à Montreuil Les conseillers prud’hommes : un obstacle de plus pour le Medef L’annonce du report pour 2017 du processus de désignation des conseillers prud’hommes, a laissé entrevoir l’espoir d’avoir une concertation approfondie. Or, le gouvernement vient de déposer en catimini un (...)
vendredi 11 juillet 2014
par  manu

Communiqué de presse du 11 juillet 2014

La communication envoyée par la direction d’Euriware/Capgemini à tous les salariés Euriware, le 9 juillet 2014, constitue une atteinte au dialogue social, et aux organisations syndicales. La direction affirme dans sa communication que le projet d’accord d’entrée de l’entreprise Euriware, dans l’UES (...)
lundi 30 juin 2014
par  Furyo

DU SOCIAL AU POLITIQUE, NOS LUTTES DOIVENT CHANGER - TRIPALIUM N°8 - JUIN 2014

Le contexte social et politique actuel, même s’il nous déplait, a au moins un mérite, celui de clarifier l’orientation de nos luttes que ce soit au niveau interprofessionnel ou dans nos entreprises. Au niveau interprofessionnel, la fuite en avant du gouvernement de Manuel Valls, après celui de Jean (...)
mercredi 18 juin 2014
par  Furyo

INTEGRATION EURIWARE PAR CAPGEMINI - LE RAPPORT SEXTANT QUI NOUS INQUIETE

Le cabinet SEXTANT, missionné par le CCE de l’UES CAPGEMINI a rendu son rapport d’expertise concernant l’analyse des impacts potentiels de la concentration avec Euriware. Ce rapport ne fait que confirmer toutes les craintes que nous avions relevées et exprimées depuis un an. Première synthèse : (...)
mercredi 18 juin 2014
par  Furyo

ARTESYS - UN EXEMPLE D’INTEGRATION RATEE CHEZ CAPGEMINI

Un mois après le rachat d’Euriware par le groupe CAPGEMINI, et à l’heure des déclarations de la direction qui se veulent rassurantes tout en ménageant un certain doute dans les esprits des salariés, l’exemple de l’intégration ratée d’ARTESYS dans le groupe CAPGEMINI ne peut que nous interroger sur notre (...)

Albums les plus récents

Agenda

<<

2014

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345

Sites favoris


20 sites référencés au total

Brèves

25 janvier - Elections prud’homales. Première victoire !

Le gouvernement, sous la pression sociale et politique, vient d’annoncer le report, au printemps (...)

11 janvier - Loi de sécurisation de l’emploi : Temps partiel

L’ANI de 2013 et la loi dite de sécurisation de l’emploi (entendez plutôt loi de sécurisation (...)

21 décembre 2013 - 2014-2017 : un plan de réductions budgétaires de 50 milliards !

2014-2017 : un plan de réductions budgétaires de 50 milliards sur les quatre prochaines années. (...)

21 décembre 2013 - Portugal le FMI demande la baisse du salaire minimum

Au Portugal le Fonds monétaire international (FMI), l’une des trois composantes de la troïka, (...)

8 août 2013 - LE SIEGE D’AREVA EST VENDU !

Le prix de vente n’est pas communiqué, mais selon le prix moyen du marché le mètre carré rue La (...)